DU 17 AU 23 OCT. // KiDS! // CIE LES 1000 TOURS

Spectacle pour les kids (+ de 6 ans).*

* les adultes sont acceptés s’ils se tiennent correctement…


Jasmine trouve ses parents insupportables. Ils sont terriblement taciturnes, hyper anxieux, pétris de contradictions et emploient trop souvent la négation.

Alors qu’elle se creuse les méninges pour remédier à ce problème, apparaît Patrick, l’Ami Imaginaire. Ensembles, ils vont tenter de comprendre cette drôle d’espèce et inventent un mode d’emploi pour bien les éduquer afin de partager une vie merveilleuse en famille.

Ce sera l’oeuvre de leur vie !

NOTE D’INTENTION

Kids ! Manuel du Super Parent, interroge le rapport enfant/parent, cette relation sensible et complexe à la fois, le rapport que nous entretenons, nous parents, avec l’éducation de nos enfants.

La famille est une cellule privée et pourtant bien sociale. Nos comportements, actes et choix résultent la plupart du temps d’une contrainte sociale qui s’exerce sur nous, plus ou moins consciemment.

Je dois avouer, qu’en tant que mère, j’ai déjà eu, entre les mains, ces livres-méthode pour mieux comprendre mes enfants, ces fameux manuels qui pullulent depuis une vingtaine d’années, bourrés d’injonctions éducatives « Ne faites pas cela mais, dites plutôt ceci, soyez plus autoritaire mais sans crier, bienveillant et positif ». Une vraie performance du parent parfait !

Ces manuels qui, quand cela ne marche pas comme indiqué, ont tendance à exacerber un certain sentiment de culpabilité.

« Suis-je une mauvaise mère et si j’échoue, mon enfant va-t-il devenir un petit tyran, un inadapté social ou pire un serial-killer ???».

En découvrant les albums jeunesse de Myriam Picard, Alexandre Markoff et Michaël Escoffier- conçus comme des manuels pour bien élever ses parents, qui inversent la transmission hiérarchique des bonnes manières allant de l’adulte vers l’enfant – l’impertinence du propos, son décalage, cette façon de dédramatiser par l’humour les situations familiales du quotidien parfois tendues, de mettre un grand coup de pied dans l’ordre établi de l’éducation, m’a tout de suite séduite.

Je les lis à mes enfants, mon public-cobaye, et après quelques regards sceptiques « maman est devenue complètement cinglée », on se met à rire, on rit tellement que ça en devient jubilatoire, un acte salvateur. Cela dédramatise la situation de notre proximité inéluctable, met de l’air dans notre schéma familial, cela nous réunit.

J’y vois alors un terrain de recherche immense et commence avec jubilation l’adaptation de ces ouvrages. Cependant, apparaissent rapidement, mes propres doutes et contradictions. Cela m’interroge mais reste la plupart du temps, en suspens.

C’est pourquoi, avec cette satyre drôle et non-conformiste, nous cherchons à faire exister la palette multiple d’émotions qui est apparue, en abordant ce thème : le rire des petits et des grands, les doutes et les questions, les raz le bol et les grandes joies, l’envie d’être ensemble, dans la légèreté de cet instant.

MISE EN SCENE

La mise en scène s’inscrit dans la même veine que l’écriture. L’utilisation de la distorsion ou de l’inversion est au cœur du propos. Ici c’est l’enfant qui nous informe. L’adresse pourra très librement être directe et viendra parler au jeune spectateur.

Le jeu des comédiennes est jubilatoire et extrêmement dynamique.

Dans ce duo aux accents clownesques c’est Jasmine qui mène la danse. Elle à un caractère bien trempé, n’a pas la langue dans sa poche, est parfois tyrannique mais ne cesse de nous interroger avec pétillement sur l’exploration des limites et autres codes sociaux. Elle passe d’un statut de grande avec toute la responsabilité qu’elle porte à bien éduquer ses parents à un statut de petite, enfant en proie aux doutes et aux milliards de questions qui peuplent sa tête.

L’Ami Imaginaire essaie de suivre la cadence, il est souvent dépassé par les idées de la fillette. Sa partition est musicale et chorale. Comme souhaité par l’enfant, il se prête volontiers au jeu et interprète en musique et en chansons le rôle des parents.

La quotidienneté de certaines séquences sera extrapolée par le jeu et soutenue par la musique, omniprésente dans ce projet. A la fois espiègle et entraînante, la musique de KiDS! est le reflet des humeurs de l’enfant. Une boule à facette d’émotions fortes à traverser : De l’accordéon au toy piano en passant par des saxophones électriques ou des boîtes à rythmes vintage.

Les codes du mode d’emploi sont transposés à la scène : Injonction, explication, synthèse, plan, mise en situation rencontrent le langage théâtral.

Ces langages sont servis par un dispositif scénographique, un jeu de cubes qui module l’espace et reprend les trucs et astuces des livres animés pour « convoquer» l’attention du jeune spectateur.


Crédits photographiques : Yann Lefloch

Télécharger le dossier artistique

Cie 1000 Tours

Adaptation et mise en scène Anouck Couvrat

Scénographie Alice Taleb

Création musicale Anne-Laure Carette

Création lumière Alice Taleb

Jeu Camille Radix et Anne-Laure Carette

Partenaires : Apport en coproduction : Théâtre Christian Ligier – Nîmes (30) | Place aux Compagnies / La Distillerie – Aubagne (13)
Contact compagnie : www.1000tours-cie.com | Anouck Couvrat, Metteure en scène, 06 09 22 08 80 | les.mille.tours.cie@gmail.com

Compagnie en résidence à la Distillerie du 17 au 23 octobre

dans le cadre de Place aux compagnies 2022.

Sortie de résidence prévue le samedi 22 octobre à 16h

Entrée libre.

Renseignement et réservation  >  04 42 70 48 38  / la.distillerie13@free.fr

Réservation possible sur ce site.

Le Bar Associatif est ouvert une demi heure avant le spectacle…

Venir à La Distillerie…

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :