MERC. 13 OCT. À 14H30 ET 19H // PRINCESS MIRANDA // CIE EN AVANT SCENE

Spectacle tout public dès 9 ans.

Une jeune femme, anciennement obèse, nous raconte son parcours pour sortir du cercle vicieux et définir le chemin de son propre cercle vicieux. Douceur, humour, poésie, interaction, pour ce spectacle citoyen et engagé dans l’accompagnement compassionnel de tous et chacun, confrontés de près ou de loin à cette thématique.

Génèse et rencontre avec Sabine Tamisier

«  Que ton aliment soit ta médecine » nous disait Hyppocrate 400 ans avant JC .

Au 1er confinement en France, le nombre de débats sur tous les sujets se sont avéré très déstabilisants pour l’ensemble de la population.

On ne savait à quels saints se vouer. Tous y allaient de leur doctrine sur notre immunité !

Alors, lorsque je découvre le reportage d’Arte, «  Demain, tous obèse », mon sang de citoyenne ne fait qu’un tour. Il faut écrire de nouveaux scénarii pour toute cette population de « pauvres, de laissés-pour-compte, de désœuvrés du sentiment, etc. »

Dans la foulée, j’appelle Sabine Tamisier, rencontrée justement en personne quelques semaines auparavant. J’avais lu et vu certaines de ses pièces, et l’instinct me dictait que son écriture toucherait au «coeur » du sujet.

Ensemble, nous avons trouvé beaucoup de points de convergences et de façons de voir la vie en commun, que cette association à écrire sur un sujet sociétal, avec une envergure poétique s’est avérée particulièrement évidente. Une façon pour « nourrir » de jeunes esprits et bien d’autres, impulser à guérir par la capacité homéostatique naturelle et produire un effet de «  contagion » d’émotions positives.

Car « Vivre sans espoir, c’est cessez de vivre » nous dit Dostoievsky.  »

Intentions

Un seule en scène musical, porté par une jeune femme, car ce sont les femmes aujourd’hui qui sont les plus touchées et en France, les troubles alimentaires sont les deuxièmes causes de mortalité chez les jeunes.

Un seule en scène, pour montrer à voir l’intime, la solitude, le passage par le biais des réseaux sociaux, qui à la fois rassemblent et amènent les jeunes à n’être entourés que de leurs pairs, sans distance et reculs sur la vie.

La présence de la musique et du chant est un atout majeur de sa capacité de résilience. Cette jeune femme aura la musique comme exutoire, comme sublimation, comme possibilité de «  vider » son cœur trop lourd. Et parce que le chant est de depuis toujours le moyen de communiquer avec les profondeurs de son âme.

Des moments de jeu en interaction avec le public, dans cette œuvre, avec cette force de conviction qui fait que quand on est actant-participant direct, tous les sens de l’« amateur-acteur, » et des « accompagnateurs-spectateurs », sont encore plus en éveils. (…)

Une ambiance onirique, entre le cocoon de sa chambre, et la froideur vécue du monde extérieur.

Alternance lumière crue, lumière chaude, participe de ce choc.  »

Géraldine Baldini


Cie En Avant Scène

Texte Sabine Tamisier
Mise en scène Géraldine Baldini
Conseiller artistique Dilia Lhardit
Paroles et musiques Laurent Solferino
Scénographie Samir Rouissi
Costumes et accessoires Joséphine Carlino

Contact compagnie : Géraldine Baldini, directrice artistique , contact@enavantscene.fr | 06 22 90 37 38

Compagnie en résidence à la Distillerie du 11 au 13 octobre 2021.

Sortie de résidence prévue le mercredi 13 octobre à 14h30 et 19h

au Théâtre Comoedia

dans le cadre de Place aux compagnies 2021

Entrée libre.

Renseignements et réservation  >  comoedia@aubagne.fr | 04 42 18 19 88

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :