Sortie de résidence / BABOUK, LA COMPAGNIE

VENDREDI 21 AVRIL À 15H00 ET SAMEDI 22 AVRIL À 20H00 A LA DISTILLERIE – 22 RUE LOUIS BLANC – 13400 AUBAGNE

FARTLEK.png

D.R.©Babouklacompagnie

Dans le cadre de sa sortie de résidence, BABOUK, LA COMPAGNIE  a le plaisir de vous convier à La Distillerie pour la présentation de son travail

Auteur >  Anne Christine Tinel
Mise en scène > Marion Aicart
Avec > Boris Alessandri et Marion Aicart
Lumières – vidéo > Mariam Rancy
Chorégraphie > Barbara Sarrau

A l’origine du projet, un fait divers.
Comme chaque semaine, un groupe de collégiens en section sportive,
spécialité natation, effectue en bus le trajet allant de l’établissement scolaire à la
piscine. Le professeur de sport, une femme, comme chaque semaine descend du
bus pour faire traverser quelques élèves d’une autre section. L’ambiance se
dégrade dans le bus. L’enseignante fait l’objet de sarcasmes, c’est l’escalade. Le
chauffeur intervient pour rétablir l’ordre dans le car ; un rapport de force s’établit,
au cours duquel l’adulte, tâchant de recadrer le jeune, dérape et le bouscule
vertement. Les médias montent l’affaire en épingle.

Fartlek :
Mot suédois dont la traduction peut être « jeu de vitesse ». Il désigne une méthode
d’entrainement qui consiste à fractionner une distance de nage en alternant des parcours
rapides et des parcours lents qui servent de récupération. Cette alternance se fait
naturellement, puisque le parcours obligera des changements d’allure et de rythme.

 » Ce qui m’intéresse c’est le processus d’émergence. Ce qui participe à une réaction en chaîne. La
trajectoire de l’émotion de l’intérieur vers l’extérieur. Je souhaite mettre en écho la problématique du
langage comme source d’agression, avec le corps. Ce corps si mystérieux pour un adolescent en pleine
recherche de lui-même. Volonté donc d’explorer à l’aide d’une chorégraphe le trajet de la violence à
l’intérieur du corps. Le circuit emprunté. Les traces de l’agression verbale sur le corps. Ce qui jaillit. Ce qui se
dépose.
J’ai dans l’idée que le plateau est ce troisième lieu, sorte de no man’s land, en dehors de, tel qu’on
peut imaginer la zone internationale d’un aéroport. Cette zone de non-droit d’où tout peut jaillir. »

Marion Aicart

VENDREDI 21 AVRIL À 15H00 ET SAMEDI 22 AVRIL À 20H00 A LA DISTILLERIE – 22 RUE LOUIS BLANC – 13400 AUBAGNE

Entrée > 5€ + 1€ (adhésion obligatoire)

Renseignement & réservation  >  04 42 70 48 38   /  la.distillerie13@free.fr
Info Compagnie >

Babouk, la compagnie
Marion Aicart
contact 06 21 22 65 38
marion@babouklacompagnie.com

BANDEAU DISTILLERIE 2017

LA DISTILLERIE – 22 RUE LOUIS BLANC – 13400 AUBAGNE

FACEBOOK DISTILLERIE

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :