DU 20 AU 26 MARS // CLAK // CIE BRUYS DE RUE

 »

Ce texte est né du désir de mettre en scène. Passionné par les arts vivants, la musique et le théâtre font partie de ma vie depuis toujours. J’ai commencé par créer des spectacles de rue (jonglerie, cracheur de feu…), mais aujourd’hui la « boîte noire » de la scène de théâtre m’appelle. Après la découverte des auteurs contemporains au sein de l’École d’art dramatique de Sylvia Roche, j’ai affiné mes expériences de direction d’acteurs, et de régisseur de théâtre au sein des compagnies Mea Culpa, dream new world Cie Irina Brook et du Théâtre Toursky-Compagnie Richard Martin, je me suis alors lancé dans l’écriture et la mise en scène.

Cela commence donc aujourd’hui avec ClaK, ma première pièce de théâtre. J’y ai mis tout ce qui bouillonne en moi depuis tant d’années.  » – Jérôme Pastini, Auteur et metteur en scène

ClaK est avant tout un concept :
Le principe : une réelle adaptation dans l’espace. Le processus immersif dans lequel nous proposons de plonger le spectateur engendre une sublimation du lieu qui elle même est nécessaire dans le processus de déstabilisation du spectateur. L’occupation de plusieurs espaces au cours du spectacle participe au processus de déstabilisation, une volonté qui se prolonge ensuite sur la scène avec certains des comédiens.
Dans ce parcours immersif, le spectateur devra faire ses choix.


La mise en scène

Déconstruire l’idée selon laquelle la contemporanéité dans le théâtre ne s’adresse qu’à une tranche « cultivée » de la société par l’utilisation de procédés de mise en scène contemporains posés sur une écriture très orale et quelquefois familière.
Prendre le risque de déplacer le spectateur, de l’emmener progressivement d’une place totalement passive à une place d’acteur.
Jouer avec l’alternance des médias ( plateau, écrans) impose diverses positions au spectateur.


Le Texte :
Le texte vise à provoquer une réflexion sur la déliquescence des rapports humains engendrés par les dérives de la société occidentale actuelle. Dans une société dominée par l’individualisme, l’asservissement à la technologie et la surconsommation, l’auteur dénonce l’abandon des idéaux sociaux et culturels.
La force satyrique du texte prend sa source dans sa construction hybride. L’auteur adopte une esthétique du mélange délibéré des genres, oscillant entre l’oralité et la prose mettant en évidence par ce procédé le désenchantement vécu.

ans jamais tomber dans le moralisme, tout y passe :
l’amitié, la solitude, le couple, la famille, la carrière, les rapports sociaux, la perte des repères… l’auteur tranche dans le vif et provoque chez le spectateur une réflexion profonde sur la société et la place qu’il y occupe.


Télécharger le dossier artistique

Cie Bruys de Rue

Ecriture et Mise en scène Jerôme Pastini

Contact compagnie : Production association Bruys de rue | jeromepastini@gmail.com • 06 76 47 72 40

Compagnie en résidence à la Distillerie du 20 au 26 mars 2023

Sortie de résidence prévue

Tarif unique > 5.00€    //  Adhésion obligatoire > 1.00€

Renseignement et réservation  >  04 42 70 48 38  / la.distillerie13@free.fr

Réservation possible sur ce site.

Le Bar Associatif est ouvert une demi heure avant le spectacle…

Venir à La Distillerie…

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :