JEUDI 29 SEPT. À 19H // ESPLÉNDIDO // CIE DE LA LOGE AU PLATEAU

Un enfant est abandonné dans une forêt par ses parents las de subir les moqueries des autres. Cet enfant n’avait pas un physique « normal » et c’était le problème. Il traversera cette forêt avec l’aide de la fée des bois pour atteindre l’autre ville : Espléndido. À travers cette quête où il croisera un miroir magique, un chasseur, des habitants aux yeux noirs et le Borgne, l’enfant comprendra qu’il est bien difficile d’être soi.

« J’ai longuement hésité à écrire pour le jeune public. Les thématiques de genre qui traversent habituellement mon travail étaient à mon sens un questionnement pour les grands. Fort de 7 années sur les routes en autonomie avec deux contes mis en scène par Jean-Michel Rabeux (Peau d’âneLa belle au bois dormant), j’ai beaucoup appris. Les rencontres avant et après spectacle, les questions des enfants, les ateliers menés avec ce public dont je n’étais pas familier, m’ont permis d’envisager « le pire !» autrement. En tant qu’intervenant au sein de l’association « SOS homophobie » j’ai également trouvé les outils pour parler de la différence à des jeunes gens. Au théâtre, on passe par le symbolique pour désigner l’horreur, les enfants ont un grand imaginaire et s’amusent à avoir peur ! En relisant les contes de Perrault, la cruauté, l’indicible, l’abominable sont égrenés dans toutes ces histoires mais jamais frontalement. Le conte permet de passer en douceur sur des questions parfois bien terrifiantes. Il permet tout car il commence par la formulation « Il était une fois…» qui ouvre le champ de tous les possibles au théâtre.

Le conte « Espléndido » suit un trajet de vie comme il y en a beaucoup, il prend comme exemple la question de l’identité de genre pour parler plus largement de la discrimination subit chez les plus jeunes. On croise une galerie de personnages comme les parents, le borgne, la fée des bois, le miroir magique… sans oublier L’enfant. (…) Déjouer ces figures connues de tous est sans doute un des grands enjeux de cette pièce. Le conte amène une dimension féérique, nous ne dérogerons pas à la règle, les costumes seront là pour dessiner cet univers magique comme les bottes lumineuses du Borgne. Le décor apparaîtra principalement à partir des jeux de lumière et de quelques accessoires. Sans oublier de la musique live pour danser au Espléndido, des voix amplifiées pour faire peur et déformées pour faire rire.

Le conte fait référence à deux mondes. Ici, Tibio reflète le monde normé correspondant aux règles patriarcales en opposition à Espléndido qui serait celui de la fête, de la débauche, du non binaire. Peu à peu, ce monde qui paraît intrigant par la liberté qu’il propose, va faire déchanter l’enfant. En effet, la cruauté du maître des lieux, le Borgne, semble s’opposer à une vie libre. Ici, pour ne pas juger les autres, on leur arrache les yeux. Les habitants d’Espléndido dans cet acte ne valent pas plus que ceux de Tibio, ils acceptent la différence car ils ne la voient plus. Ici, l’enfant va réussir à acquérir une autonomie et trouver son chemin car il est allé jusqu’au bout des interdits. Ce choix n’a donc pas été dicté par la norme, mais par un choix personnel et réfléchi suite à une expérience. A Espléndido la musique est entêtante, la danse est incessante, le décor est féérique et terrifiant à la fois mais il nous fait vite comprendre qu’il est bien difficile d’être soi. « 

Geoffrey Coppini – Février 2021


Télécharger le dossier de création

Cie DE LA LOGE AU PLATEAU

Écriture, Mise en lecture, coiffure & Maquillage Geoffrey Coppini

Jeu Sidney Cadot-Sambosi, Caroline Diatta Tyranowiz, Frédéric Schulz-Richard

Assistante à la mise en scène & Costumes Élise Py

Lumière Aline Tyranowicz

Son Éric Petit

Production DE LA LOGE AU PLATEAU avec le soutien de la Distillerie (Aubagne) dans le cadre de « Place aux compagnies » et le Théâtre Joliette – scène conventionnée art et création expressions et écritures contemporaines.

Contact compagnie : De la Loge au Plateau, +33 (0)6 63 43 56 07 | production@delalogeauplateau.com | http://www.delalogeauplateau.com

Lecture le Jeudi 29 septembre à 19h

Dans le cadre de Place aux compagnies 2022.

Entrée libre.

Renseignement et réservation  >  04 42 70 48 38  / la.distillerie13@free.fr

Réservation possible sur ce site.

Le Bar Associatif est ouvert une demi heure avant le spectacle…

Venir à La Distillerie…

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :