SAM. 15 OCT À 21H // ICI LES PÉNOMBRES // CIE THÉÂTRE DE AJMER

ICI LES PENOMBRES,
une cartographie du XVIIIème siècle français

 » Conçu comme un inventaire, une collection de paroles éparses rapportées par les procès-verbaux de police et de justice du XVIIIème siècle, ce matériau s’intéresse, avant tout, à l’archive.

En premier lieu, liasses d’où surgissent des ombres, la parole des oubliés, l’écho vacillant des corps et des voix de ceux qui nous ont précédés, la scansion des anonymes restituée par l’éminent travail d’Arlette Farge, historienne du XVIIIème siècle français.

Ensuite viennent d’autres sources, moins parisiennes, plus proches de nous, de notre endroit de vie : à la fois les recherches menées par l’historien Christophe Regina sur la société des élites marseillaises au XVIIIème siècle, et le travail entrepris par Marie Vayssière aux archives de la Ville de Marseille et du Département des Bouches-du-Rhône. (…)

Nous avons choisi de situer notre champ de fouilles dans la période qui court de janvier 1715 (à la mort de Louis XIV) jusqu’à juin 1789 (à la veille de la Révolution française). Au fil de notre recherche, des évènements ont retenu notre attention : entre autres, la grande peste à Marseille qui décima la moitié de sa population entre 1720 et 1722 ; l’histoire des Convulsionnaires du cimetière Saint Médard, où d’étranges rituels mêlant jansénisme, superstitions et automutilations se sont déroulés entre 1727 et 1732 ; l’histoire des enlèvements d’enfants dans les rues de Paris en mai 1750. Cette plongée dans le XVIIIème siècle a également placé sur notre route les destins singuliers, tragiques et édifiants de personnages réels, petites histoires crochetées à la trame de la grande Histoire, comme celle de Louis Berthelier, jeune laboureur de 24 ans, accusé d’avoir brûlé une grange et d’avoir eu « commerce criminel » avec une chèvre, mis à la torture le 31 août 1735 et exécuté à l’aide de brodequins (…) … Autre fait réel survenu au XVIIIème siècle : la fascinante destinée de Marie Angélique Memmie Leblanc, dite « l’Enfant sauvage » :

Née au début du XVIIIème siècle dans une tribu esquimaude de l’extrême nord-ouest américain où la France avait des colonies, elle survit à la tuerie de sa famille. Embarquée sur un morutier pour la France, débarquée en pleine épidémie de peste, violée, elle s’enfuit et vit dix années d’errance dans les provinces françaises, sans langage articulé, la plupart du temps perchée sur un arbre ou traquant à mains nues grenouilles et poissons dans les rivières, des mets succulents qu’elle dévorait crus. Vint le temps du piège tendu par des villageois, et celui de son éducation, de son formatage, de sa soumission à Dieu. La voilà vieille, et après bien des péripéties, devenue riche, accueillant les Lumières et le gratin des élites dans son cossu salon parisien.

Trait d’union entre les anonymes et les élites emperruquées du XVIIIème siècle, l’histoire de Marie Angélique constituera la matière d’un dialogue écrit par l’auteur Arno Calleja.

(…)

Ce projet est fait de traces, pas n’importe lesquelles : des pénombres anonymes au siècle des Lumières. En les inventoriant, en les dépliant, en les mettant côte à côte, sans doute cherchons nous à retrouver quelques bouts de nous-même, quelques reflets de vérité, la possibilité d’un discernement dans l’obscurité de notre propre siècle. »

Franck Dimech, mai 2022.


Télécharger le dossier artistique

Cie Théâtre de Ajmer

Conception et mise en scène Franck Dimech
Dramaturgie Marie Vayssière
Auteur associé Arno Calleja
Avec Jung-Shih Chou, Geoffrey Coppini, Laurent De Richemond, Julien Gourdin,
Mara Molinaro, Anne Naudon, Peggy Péneau et Frédéric Richard
Pianiste Jung-Shih Chou
Maquilleur / Perruquier Geoffrey Coppini
Décor Sylvain Faye, Franck Dimech
Lumières Sylvain Faye
Photographe Nazim Tidafi

Création à l’automne 2023 au Théâtre du Jeu de Paume à Aix-en-Provence.

Contact compagnie : Franck Dimech, 06 10 75 24 29 | theatredeajmer@gmail.com

Compagnie en résidence à la Distillerie du 10 au 16 octobre 2022

dans le cadre de Place aux compagnies 2022.

Sortie de résidence prévue le samedi 15 octobre à 21h

Entrée libre.

Renseignement et réservation  >  04 42 70 48 38  / la.distillerie13@free.fr

Réservation possible sur ce site.

Le Bar Associatif est ouvert une demi heure avant le spectacle…

Venir à La Distillerie…

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :