MER. 28 OCT. 18H // DAME CHEVALE // CIE LE FACTEUR INDÉPENDANT


Une femme, l’Accueillante, recueille chez elle une autre femme, Victoire. Cette dernière vit repliée dans un mutisme quasi total, un silence vocal et corporel. En présence de Victoire, l’Accueillante se sent bien, mieux qu’elle ne l’a jamais été. Elle abandonne son travail et se consacre entièrement à sa nouvelle relation.
Rapidement, des personnages proches de l’Accueillante, mère, frère, collègue et voisin, envahissent l’appartement où cohabitent les deux femmes. Ils subissent, impuissants, le changement brutal de l’une et le silence de l’autre, porteurs d’une apparente absence de vie et de désir.
A plusieurs reprises l’Accueillante leur demande de partir mais c’est avec déni qu’ils reçoivent l’injonction. Ils sont comme aimantés par l’absence et l’étrangeté. Ils veulent comprendre. Ils supposent, accusent, extrapolent. Chacun essaie de lire quelque chose sur le visage éteint de Victoire. Chacun investit son silence et à mesure qu’il se creuse, que le temps passe, ce n’est plus de Victoire dont ils parlent mais d’eux-mêmes, sans le savoir.
C’est le vide en chacun que l’absence de parole de Victoire fait grandir. Face à lui les réactions s’exacerbent, laissant un espace béant à l’expression de la violence, de l’amour ou du désespoir. La parole et les gestes sont des subterfuges pour palier l’effondrement des repères de chacun. Les personnages tentent de se raccrocher à des rites qui leur permettraient
de recréer du collectif. Ces tentatives, plutôt que de les sauver, les conduisent à la perte…

ECRITURE

Julie Villeneuve a écrit Dame Chevale en travaillant régulièrement avec un groupe d’acteurs, alternant, durant deux ans, écriture solitaire et travail collectif au plateau.
Les comédiens ont improvisé et expérimenté, par le prisme des personnages, les situations et les thématiques qu’elle leur proposait. La majorité des textes de Dame Chevale provient de ces improvisations que l’auteure a transcrites et retravaillées.
Ce « travail-laboratoire » a permis de se confronter aux questions de sens
que pose la situation initiale de la pièce, de diversifier les réponses, de les
traiter scéniquement, de se frotter à leur complexité, d’en faire théâtre.
Le préalable a ce travail a souvent été le silence, le silence de l’autre, son propre silence. Les comédiens ont passé de long temps à se taire et à travailler sur ce que ce silence provoque. Ils ont éprouvé l’isolement et la réunion. Quand le bonheur du repos de la parole n’était pas là, ils
se sont retrouvés confrontés au vide, à l’absurdité de leur présence, à l’ennui et à la solitude.
Ils ont tous incarné à un moment ou à un autre le personnage silencieux et le personnage accueillant.
Ils ont cherché en eux quelles pouvaient être les raisons au silence, les raisons à l’accueil.
Ils ont exploré à travers les personnages les fluctuations des réactions que letête à tête avec Victoire et son absence de réponse produit. Ils se sont confiés à cette silencieuse, lui ont confié leur histoire, leurs émotions, un secret.
Ils se sont mis à parler à la place d’un autre personnage que le leur, à parler
en disant « tu » ou « il » avec la même conviction que si ils disaient « je ».
Ils se sont réunis ensuite. Le groupe est devenu un moyen de se sauver par la parole. C’est alors ce qu’ils ont exploré : la parole, la parole à tout prix, une parole pour s’échapper de soi, une parole qui sauve en même temps qu’elle perd. Une parole comme un retour au vide.


Crédits photographiques : Cie Le Facteur Indépendant

Cie Le Facteur Indépendant

Dame Chevale est un texte de Julie Villeneuve, écrit avec la collaboration au plateau de Rachel Ceysson, Olivier Corcolle, Lucas Sanchez, Alice Thalamy, Sandra Trambouze et Claude Veysset.

Mise en scène Julie Villeneuve

Assistanat à la mise en scène Claude Veysset

Avec  Rachel Ceysson, Olivier Corcolle, Lucas Sanchez, Alice Thalamy, Sandra Trambouze et Claude Veysset.



Compagnie en résidence à la Distillerie du 31 août au 8 septembre, puis du 12 au 18 octobre 2020, dans le cadre de l’événement  »Place aux compagnies ».

Sortie de résidence / Dans le cadre de  »Place aux compagnies » 2020

Mercredi 28 Octobre 2020 à 19h 18h

Entrée libre

Renseignement >  04 42 70 48 38  / la.distillerie13@free.fr

Réservations : Directement en ligne sur ce site

Le Bar Associatif est ouvert une demi heure avant le spectacle…

Venir à La Distillerie…

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :