L’EMPREINTE – Compagnie Sycomore

Compagnie Sycomore

L’EMPREINTE 

En résidence de création du 17 au 23 février

 

L'EMPREINTE 2017-2019 - copie

Écriture > Emilie Cavalieri, Jean-Baptiste Cautain, Juliette Evenard, Stéphane Monpetit, Juliette de Ribaucourt, Clara Chrétien

Mise en scène > Clara Chrétien

Avec > Juliette de Ribaucourt, Jean-Baptiste Cautain, Juliette Evenard et Stéphane Monpetit

Scénographie > Charlotte Le Floch

Construction > Jerôme Gourves

Création sonore > Sinclair Ringenbach

Création lumière > Arthur Lavieille

Devant la porte d’une chambre, trois individus attendent la délivrance d’une femme qui leur est chère. Au cœur de cette inquiétante et silencieuse veillée, tandis qu’on s’apprête péniblement à dîner, la Mort s’invite à la table. Révoltés, dégoûtés ou fascinés par cette présence qui les accable, ils tentent ensemble de lutter contre la fatalité. Sur le damier noir et blanc, qui dessine les contours du salon qui les abrite, débute alors un jeu entre les vivants et la mort. Composé de peu de mouvements et de beaucoup de silence, la danse macabre qu’est L’Empreinte, invite à rire au cœur même du douloureux combat qu’il faut livrer lorsque s’en vont les êtres aimés.

L’Empreinte est un huis clos qui enferme trois personnages dans une maison bourgeoise.

Avant même que les spectateurs entrent dans la salle de spectacle, les protagonistes, déjà présents sur le plateau, attendent devant la porte de la mourante que s’achève ce purgatoire. Si l’ambiance qui envahit l’espace dans lequel ils sont condamnés à rester s’alourdit de minute en minute, reste que le dehors de la scène, duquel émanent des bruits de plus en plus inquiétants, ne paraît pas être une issue pour ces personnages. Condamnés à demeurer dans ce lieu silencieux où rien ne se passe, ils se retrouvent ainsi confrontés à leur propre intériorité. Au cours du spectacle, les fantasmes, les rêves et les souvenirs qui les traversent se matérialisent alors progressivement sur la scène. Ainsi se déréalise peu à peu la situation naturaliste qui commençait le drame.

Contact compagnie > Clara Chrétien  //  06 41 11 83 49  //  chretien.clara@gmail.com

 

Vendredi 21 février à 15h00 et 20h00

Renseignement et réservation  >  04 42 70 48 38  / la.distillerie13@free.fr

Tarif unique > 5.00€  +  1.00€*

(*Adhésion annuelle obligatoire = Réception de la newsletter et accès au Bar Associatif)

Le Bar Associatif est ouvert une demi heure avant le spectacle…

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :