RIEN N’ARRIVE ! ET ÇA ARRIVE SOUVENT ! – Compagnie L’Art de Vivre

Compagnie L’Art de Vivre

RIEN N’ARRIVE !

ET ÇA ARRIVE SOUVENT !

En résidence de création du 10 au 16 février

clooown0000109

A partir de textes de Jean-Paul Curnier

Mise en scène et jeu > Yves Fravega
Création musicale et jeu > Pascal Gobin
Elle > Laetitia Langlet
Lui > Laurent de Richemond
Scénographie, lumière et jeu > Christophe Bruyas
Création vidéo > Simon Fravega
Costumes > Virginie Breger
Assistance à la mise en scène > Clémence Savalle
Avec la participation d’Alphonse Clarou et Marie Herbreteau

Rien n’arrive ! Et ça arrive souvent ! Mais ce n’est pas si sûr, parce que lorsqu’on ne voit rien, ça peut cacher quelque chose. Quelque chose qui arrive justement. Par exemple une absence : Une absence c’est rien puisque c’est quelqu’un qui n’est pas là. Mais si c’est l’absence de quelqu’un qui se cache ? Qui est là et qui se cache ? Cela veut dire qu’en dépit de ce qu’on ne voit pas, il y a quelqu’un qui est là terriblement puisqu’il fait en plus l’effort de se cacher. Et au bout du compte, c’est le résultat d’un calcul, d’un effort et de toute une attention qu’il n’y ait rien à voir plutôt que quelqu’un, que quelqu’un qui est là et voudrait ne pas y être.

Dans un rapport de grande proximité, les spectateurs assisteront à la fabrication d’un univers sonore et visuel d’où la pensée et le monde de Jean-Paul Curnier surgira. Chacune des fables engagera un bricolage avec ses imprévus, ses accidents possibles, ses narrations parallèles (musicales, théâtrales, cinématographiques). Interpréter ce qu’elles nous inspirent ne peut se réduire seulement à les raconter avec un accompagnement musical : nous laisserons libre court à nos facéties pour créer une multitude de formes sonores et visuelles. Nous mettrons à l’œuvre quelque chose d’humain dans la façon de fabriquer, quitte à être un peu maladroits. Personnages, images, Objets Sonores Non Identifiés, corps sonores fabriqués par nos soins, machines à « sons » donneront ainsi une sensation de foisonnement.

L’idée est d’inviter le public à découvrir un laboratoire d’allégresse ; un laboratoire de l’imbécillité heureuse, d’inventeurs de choses qui ne servent à rien, de bricoleurs de machines à produire du « moins que rien », qui philosophent sur l’ordinaire et l’insignifiance. On y rencontre cinq personnages, convaincus de la nécessité de ce qu’ils font et de l’importance de l’inutilité de ce qu’ils cherchent :

  • Maître B : virtuose du peu, arrangeur de garniture, maestro du bruit.
  • Docteur C : parleur de rien, turlupin scrupuleux, fureteur insatiable.
  • Mr T : majordome-lumièriste, régisseur de désordre.
  • Elle et Lui : spécimens magistraux, expérimentateurs exemplaires débordants d’enthousiasme pour tout ce qui advient.
Contact compagnie > Contact Emmanuelle Gourvitch – 06 84 33 94 74
Production/diffusion Fabienne Sabatier – 06 84 04 31 24 fabienne.sabatier.pro@gmail.com

 

Samedi 15 février à 19h00

Renseignement et réservation  >  04 42 70 48 38  / la.distillerie13@free.fr

(Attention  > Jauge limitée à 30)

Tarif unique > 5.00€  +  1.00€*

(*Adhésion annuelle obligatoire = Réception de la newsletter et accès au Bar Associatif)

Le Bar Associatif est ouvert une demi heure avant le spectacle…

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :